GLOSSAIRE

​

Anecdote. Bref récit d’un fait peu connu, curieux, pittoresque ou piquant, qui concerne ou non un événement ou un personnage connu.

​

Animaux. Qui met en scène des animaux.

​

Aventure. Événement surprenant, imprévu qui arrive à une personne.

​

Cataclysme. Grand malheur, désastre, bouleversement de la surface terrestre causé par les forces de la nature.

​

Conte. Récit de faits, d’aventures imaginaires.

​

Coquin. Qui est légèrement licencieux, grivois.

​

Cosmogonique. Relatif à la formation de l’Univers.

​

Création. Le début du monde.

​

Culturel. Ensemble des caractères communs à une société.

​

Duperie. Abusé de la bonne foi, tromper.

​

Épique. Qui raconte des actions héroïques et qui relève de l’épopée.

​

Érotique. Relatif à l’amour, la sexualité, au plaisir sensuel.

​

Eschatologique. Relatif aux croyances qui s’intéressent au sort ultime de l’être humain et du monde.

​

Étiologique. Relatif à la causalité d’un monde, la cause d’un phénomène.

​

Facétieux. Propre à la plaisanterie burlesque, la farce.

​

Fantasmagorique. Relatif aux fantômes, aux fantasmes et aux rêves, qui prend place dans une atmosphère surnaturelle, un cadre enchanteur, et influant la vie individuelle ou collective.

​

Fiction. Qui est bâti sur des faits imaginaires plutôt que sur des faits réels.

​

Formule. Forme, expression consacrée par l’usage, paroles rituelles que l’on prononce, expressions brèves et frappantes.

​

Généalogique. Relatif à la filiation, l’origine des familles.

​

Hagiographique. Qui a trait à la vie des saints.

​

Historique. Qui se rapporte à l’histoire, que l’histoire retient à cause de son importance.

​

Horreur. Caractère de ce qui est propre à causer une impression violente, la pensée d’une chose affreuse, repoussante, qui suscite un sentiment de vive répulsion.

​

Imaginaire. Qui relève du domaine de l’imagination, qui n’existe pas dans la réalité.

​

Laudative. Qui exprime un éloge.

​

Légende. Récit traditionnel contenant des éléments du merveilleux et reposant parfois sur des faits historiques qui ont été transformés par les croyances populaires ou par l’invention poétique.

​

Locale. Qui est propre à un lieu, une région, qui est passé dans les habitudes, les croyances populaires.

​

Lyrique. Issu de la poésie, qui rappelle la poésie en exprimant des sentiments passionnés.

​

Menterie. Mensonge, action de mentir.

​

Merveilleux. Prodigieux, magique, surnaturel.

​

Mythe. Récit mettant en scène des personnages surhumains et des actions imaginaires symbolisant certains aspects de la réalité.

​

Omnium verbum. « Le dit de tout »: englobe le conte orale et le conte écrit, ne distinguant pas les différents champs narratifs; invariant, il est l’ensemble de toutes les œuvres individuelles qui relèvent de la littérature orale, des récits traditionnels.

​

Origine. Ce qui explique l’apparition de quelque chose.

​

Pastoral. Qui évoque la simplicité, la douceur de la campagne.

​

Plaisanterie. Qui vise à faire rire, à amuser.

​

Possible. Qui peut exister, avoir lieu, être fait.

​

Randonnée. Dont la structure ternaire, répétitive et énumérative mêle de façon dynamique jeu, chant et récit.

​

Réaliste. Qui fait preuve de sens pratique ou en témoigne.

​

Réel. Qui a une réalité, qui a ou a eu une véritable existence.

​

Religieux. Qui est empreint du caractère respectueux et grave qui se manifeste dans les pratiques religieuses, les rites d’une religion.

​

Satirique. Qui critique ouvertement quelqu’un ou quelque chose en s’en moquant.

​

Science-fiction. Qui se base sur les conséquences des découvertes de la science pour prévoir ou imaginer l’avenir.

​

Thérapeutique. Propre à guérir une maladie, à soigner.

​

Trickster. Personnage mythologique dont le rôle est de se moquer des tabous et de l’ordre établi.

​

Urbain. Moderne et marquant, prétendu vrai.

Copyright © CRTAF, 2011-2019.